Image

0730-1

Souvenir du Musique en Ecrin, église de valouise. Fairy Queen.

Publicités

Une féerie musicale et théâtrale de H.Purcell revisitée par « Les Faveurs »

IMG_4657-2Conçue comme une séquence de masques,
The Fairy Queen (La reine des fées) ne compte pas
moins de 59 numéros musicaux, insérés entre les
actes d’une version expurgée d’ « un Songe d’une nuit d’été » de Shakespeare, revu et corrigé à la fin du XVIIe siècle.
Une représentation intégrale de l’ouvrage dépasserait donc les 5 heures, et le spectateur devrait endurer d’interminables passages de théâtre parlé pour enfin goûter aux incontestables merveilles de la partition.

L’ensemble « Les Faveurs » vous propose une version de chambre revisitée:en une petite heure et quelques minutes nous allons vous transporter dans un univers de masques, de miroirs et d’émotions mêlant les textes de Shakespeare avec la musique de Henry Purcell et de ses contemporains .

Pour ce programme, Les Faveurs ont le plaisir de collaborer avec les artistes suivants :

Agnès DUMOUCHEL – conteuse

Professeur de français elle a enseigné la littérature française en Angleterre , au Maroc et en Russie. Passionnée par le théâtre, elle se retrouve dans les propositions du Roy Hart Théâtre où elle travailla la voix, la danse avec D. Dupuy et le clown avec Jean B. Bonange et B. Sylvander du Bataclown. Elle est aujourd’hui professeur et comédienne au sein de la troupe. A joué ses spectacles dans de nombreux festivals : Le passage du conte à Turin, en Guyane, à Cergy-Pontoise, Croc en conte…

Bénédicte TROTEREAU –  violon

Obtient un premier prix de violon et de musique de chambre au CNR de Toulouse et elle poursuit ses études musicales au conservatoire de Saint-Petersbourg. Nommée depuis 1999, chef d’attaque des secondes violon à l’orchestre des Champs-Elysées  (Philippe Herreweghe) et premier violon au sein de l’ensemble Ars Nova (Philippe Nahon).  

Pierre-Stéphane SCHMIDLET – violon

Professeur au Conservatoire de Gap. Titulaire du diplôme national d’études supérieures de musique et de danse de Paris et du certificat d’aptitude de violon. Joue sur un violon de Léopold Widhalm de 1756 et pratique également le violon baroque et l’alto. Se produit régulièrement avec Orchestre Philharmonique de Radio France, Orchestre des Siècle, Opéra de Marseille.

Philippe CAPOLONGO –  alto

Etudie le violon dans la classe de Gustave Gaglio et la musique de chambre dans la classe de Manfred Stilz en débutant l’alto. Obtient un premier prix de musique de chambre au CNR de Nice. Se produit régulièrement avec Ensemble Baroque de Provence et l’Orchestre Opus Alpes du Sud